Environnement et Développement Durable

Vouillé, Respectueuse de l'Environnement

La municipalité a fait de la protection de l'environnement une de ses priorités.


Le plan Agriculture Biologique Horizon 2012 a été mis en place en 2008 dans le cadre du Grenelle de l'Environnement.

Le label "Territoire Bio Engagé" créé à cette occasion garantit le niveau de réussite des collectivités territoriales et de leurs acteurs (agriculteurs et entrepreneurs bio) dans leur engagement pour développer le mode de production biologique.

Le 21 juin 2017, la commune de Vouillé a obtenu le label "Territoire Bio Engagé".

Ce label, attribué par InterBio Nouvelle-Aquitaine, met en évidence l'engagement du GAEC de Boussantin, représenté par Teddy VILLANNEAU, qui s'est inscrit dans la démarche engagée par son père et son oncle, de produire bio sur Vouillé. En cultivant 156 ha, soit 9,48 % des surfaces agricoles exploitées sur la commune, le GAEC de Boussantin, à lui seul, permet l'obtention du label.

Depuis peu, Alexis GIBAULT, pour le GAEC les Villers, s'est lancé aussi dans l'agriculture bio sur une surperficie d'environ 22 ha, permettant ainsi de passer à 10,81 % le pourcentage de terres agricoles en bio sur notre commune.

Une dynamique en faveur de l'agriculture bio existe sur la commune et on peut que s'en réjouir, encourager et féliciter les agriculteurs qui s'engagent dans cette démarche.

L'obtention de ce label est en parfaite cohérence avec la politique volontariste menée depuis 2008 par la municipalité pour que Vouillé soit identifié comme une commune respectueuse de l'environnement.

panneaux-terre-saine-territoire-bio-engage

Depuis plusieurs années, la commune dévoloppe la part de l'alimentation biologique au restaurant scolaire.

Pour tendre, le plus rapidement possible vers les 100 % d'alimentation bio et de qualité, la municipalité a signé une charte d'engagement et d'accompagnement avec InterBio Nouvelle-Aquitaine pour une durée de 3 ans.

Après avoir effectué un diagnostic, plusieurs pistes ont été privilégiées, en particulier le développement de l'approvisionnement en bio et/ou local, la formation du personnel et la sensibilisation des vouilletais sur ce point.

Concernant l'approvisionnement, une plateforme d'achat régionale est privilégiée par la collectivité pour compléter l'approvisionnement de grande proximité qui favorise les circuits courts.

Actuellement, la municipalité est à 33 % de part d'alimentation biologique au restaurant scolaire.

 

7 jours pour améliorer son habitat

La municipalité a organisé un nouvel énévement de sensibilisation aux économies d'énergie. En partenariat avec l'ADIL, deux temps forts ont été proposés du 8 au 15 février 2017 :

  • Une exposition photo à la Mairie sur les écogestes et les bonnes pratiques pour mieux isoler son domicile,
  • Une réunion publique d'information, à l'issue de laquelle, les conseillers de l'ADIL se sont tenus à la disposition des participants pour étudier quelques situations particulières.

Pour visionner la présentation qui a été projetée lors de la réunion publique, cliquer ici.


Comme indiqué dans le bulletin municipal de mars 2016, et conformément au programme de mandat de la majorité municipale, de nombreuses actions sont menées en faveur de la préservation de notre environnement. Parce qu'ils sont les décideurs de demain, les enfants des écoles sont les piliers de ces actions en vue de les sensibiliser dès le plus jeune âge aux gestes du quotidien qui protègent la planète. 

Un igloo avec des bouteilles de lait

Depuis plusieurs mois les enfants du multi accueil, du centre de loisirs, de l'accueil périscolaire et de l'escal'ado recyclent des déchets tels que le papier, les bouteilles de lait, des palettes de bois, des boîtes à œufs, etc. pour créer de nouveaux objets : une table, un pouf, un sac, un plan de semis ... et même un igloo. Ces objets ont été présentés lors de la réunion publique du 28 avril au cours de laquelle l'animatrice déchets de la communauté d'agglomération du niortais et Isabelle Maligne ont expliqué, films à l'appui, quel est le cycle des déchets sur notre territoire, un cycle qui conduit de plus en plus au recyclage ou au compostage.

La technique d’enfouissement étant utilisée en dernier recours, il est impératif  de réduire le volume de nos déchets. Des associations telles Les ateliers de la simplicité ou Créa solidaire, recyclent ou aident à recycler les déchets en objets rénovés. 

 

web-reu-dechets

28 avril 2016 : présentation des réalisations des enfants


Information concernant la destruction des nids de frelons asiatiquesIl appartient aux propriétaires des terrains sur lesquels les nids sont découverts de les faire enlever.

Les frelons asiatiques deviennent un fléau dans notre département et il est recommandé, afin d’éviter une dispersion et la propagation de nouveaux nids, de piéger les fondatrices à partir du mois de février. Pour cela, la commune met à votre disposition des pièges. Ils sont à retirer aux ateliers municipaux (62 Rue des Ecoles) les mercredis entre 13 h 30 et 14 h 30 sur rendez-vous uniquement.

Renseignements au 06.14.55.99.03

Frelon Asiatique

Pour la destruction des nids, vous pouvez contacter la Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles (FDGDON) (05.49.77.16.55 / 06.71.72.61.58 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ).



En région Nouvelle-Aquitaine, l'implantation du moustique tigre est confirmé en Gironde, en Dordogne, dans le Lot-et-Garonne, les Landes, les Pyrénées-Atlantiques et en Corrèze. Dans ces départements, les moustiques constituent une menace pour la santé de la population.

Dans les autres départements de la région, le moustique tigre n'est pas encore implanté mais l'année 2017 a été marquée par la progression de l'implantation d'Aedes albopictus sur le territoire néoaquitain.

Il s'agit d'un moustique d'origine tropicale, également appelé "moustique tigre" en raison des zèbrures qui parcourent son corps effilé. Il est de petite taille, environ 5 mm. Il représente, dans notre département, un risque émergent de transmission vectorielle à moyen terme de maladies telles que la dengue, le chikungunya et le zika, et, à plus court terme, une source importante de nuisances : il pique le jour et est très agressif envers l'homme.

Plus de renseignements en cliquant ici.

Résultat d’images pour moustique tigre


Le compostage, c’est PLUS pour le jardin, et MOINS pour la poubelle !

C’EST ÉCOLOGIQUE
C’est un engrais naturel et gratuit, qui remplace celui qui est commercialisé en sac.

C’EST ÉCONOMIQUE
Pour une famille de 4 personnes, la quantité de déchets susceptibles d’être compostés est de 300 kg par an. Autant de déchets qui n’auront pas besoin d’être collectés avec les ordures ménagères.

Facilement décomposables :La plupart des déchets organiques peuvent être compostés.

LES DÉCHETS DE CUISINE

  • épluchures de fruits et légumes,
  • restes de repas,
  • coquilles d’œufs concassées,
  • marc de café, thé, infusions,
  • pain rassis.

LES DÉCHETS DE JARDIN

  • fleurs fanées, feuilles mortes et tontes (en quantité modérée),
  • déchets du potager, tailles de haies broyées,
  • mauvaises herbes non grainées.

AUTRES

  • fumier d’animaux,
  • cendre de bois, copeaux et sciures non traités,
  • serviettes et mouchoirs en papier,
  • paille, foin.


ATTENTION : ne pas mettre dans le composteur

  • tailles de thuyas, lauriers, résineux,
  • pelures d’agrumes,
  • végétaux traités chimiquement,
  • graisses,
  • restes de viande et de poisson.

Pour les grandes quantités de déchets de jardin : continuez à utiliser la déchetterie